Simulateur d'emprunt

Simulateur d'emprunt

Immodvisor

Immodvisor

Accès rubriques

Accès rubriques

iconeClose

Simulation emprunt

%


ans


Mensualités :

Coût total :

iconeClose

Comment pouvons-nous vous aider ?

iconeClose

TÉLÉTRAVAIL

Régulier ou occasionnel, contraint ou organisé, le télétravail est devenu une pratique courante notamment durant la crise…

Sujet central au coeur de la crise sanitaire, le télétravail a chamboulé le fonctionnement habituel des entreprises.
Voici, à ce stade, ce qu’il faut retenir…

Le cadre légal

Les dispositions légales relatives au télétravail sont prévues aux articles L. 1222-9 et suivants du Code du travail depuis la loi n° 2012-387 du 22 mars 2012. Le télétravail est défini comme « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication » (article L. 1222-9 du Code du travail).

Un accord entre le salarié et l’employeur pour mettre en oeuvre du télétravail régulier ou occasionnel peut être conclu soit au moment de la signature du contrat, soit en cours de contrat sur proposition de l’une ou l’autre des parties.

Le télétravail est mis en place dans le cadre d’un accord collectif ou, à défaut, dans le cadre d’une charte élaborée par l’employeur après avis du comité social et économique, s’il existe. (article L. 1222-9 du Code du travail).

L’employeur peut refuser le télétravail à un salarié dont le poste est éligible à cette organisation en vertu de l’accord collectif ou de la charte s’il justifie son refus de façon légitime en l’appuyant sur des critères et raisons objectifs.

Les salariés exerçant en télétravail, à titre occasionnel ou permanent, bénéficient des mêmes droits individuels et collectifs que les autres salariés de l’entreprise (article L. 1222-9 du Code du travail).

Outre ses obligations de droit commun vis-à-vis de ses salariés, l’employeur est tenu à l’égard du salarié en télétravail (article L. 1222-10 du Code du travail) de l‘informer de toute restriction à l’usage d’équipements ou outils informatiques ou de services de communication électronique et des sanctions en cas de non-respect de telles restrictions, de lui donner priorité pour occuper ou reprendre un poste sans télétravail qui correspond à ses qualifications et compétences professionnelles, d‘organiser chaque année un entretien qui porte notamment sur les conditions d’activité du salarié et sa charge de travail.

Mesures-clés pour bien gérer le télétravail

Pour la direction

Pour les salariés

Télétravailler dans un espace de coworking à Alès

A Alès, le Campus Numérique DIGIT’Alès vous propose des espaces de travail calmes et agréables, équipés du très haut débit en périphérie du centre ville (avec parking gratuit).
A partir de 5 € la 1/2 journée, vous pouvez choisir de travailler au sein d’un open space de 60 m2 (8 places maximum) ou dans un box indépendant pour plus de confidentialité.
Plus d’infos et réservation (la veille si possible mais vous pouvez aussi vous présenter spontanément) : 04 66 52 82 63

Besoin d’un accompagnement rapide et personnalisé ?

Décrivez-nous vos besoins, nous reprendrons contact avec vous très rapidement pour vous orienter au mieux dans vos recherches…

Menu